FONDAFIP > Colloques - Echanges > Les colloques à l'international > Les colloques au Maroc
PhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhoto

Compte-rendu et photos du colloque "Centenaire de la Trésorerie Générale du Royaume - La Trésorerie Générale du Royaume et la comptabilité publique: d’hier à aujourd’hui" Mardi 4 juillet 2017 à Rabat

Compte-rendu et photos du colloque. 

Téléchargement(s)

Le 04/07/2017


 

Mohammed Boussaid, Ministre de l’Économie et des Finances, a mentionné, en s’en félicitant, les nombreux colloques et séminaires organisés par la Trésorerie Générale du Royaume du Maroc et FONDAFIP. Il a relevé que la commémoration de ce jour célébrait en réalité deux centenaires en un, celui de la Trésorerie Générale du Royaume et celui de la comptabilité publique. Il a enfin observé que l’histoire et la destinée de l’institution apparaissaient intimement liées à l’évolution de l’État lui-même.

 

Noureddine Bensouda, Trésorier Général du Royaume du Maroc, est revenu sur l’histoire de la comptabilité publique au Maroc, de ses origines à aujourd’hui. La Trésorerie Générale du Royaume a acquis un savoir faire qui fait d’elle une administration stratégique de l’Etat. Il lui revient désormais de poursuivre ses missions, en accompagnant notamment le processus de régionalisation avancée, en œuvrant à la production, la valorisation et la communication de l’information financière publique, à l’informatisation des services, à l’exploitation des potentialités du Big data, etc.

 

Michel Bouvier, Professeur des Universités, Président de FONDAFIP, Directeur de la RFFP, a rappelé que la comptabilité publique épouse désormais la logique et les principes de la comptabilité privée. Cette évolution ne relève pas de simples aménagements techniques et formels, elle véhicule des valeurs et est inséparable de la dynamique des sociétés contemporaines. La nature avant tout politique de l’État fait que l’organisation et le fonctionnement de son système financier public nécessitent de tenir compte de ses spécificités.

 

Marie-Christine Esclassan, Professeur des Universités, Secrétaire générale de FONDAFIP, Directrice de la RFFP, qui présidait la séance, a souligné le partenariat ancien et fructueux entre FONDAFIP et la TGR. Michel Prada, Président du Conseil de normalisation des comptes publics, Inspecteur général des Finances honoraire, a plus particulièrement évoqué la spécificité des normes de comptabilité publique ainsi que les difficultés relatives à la prise en compte des particularités du secteur public. Abdelziz Talbi, Expert-comptable, est revenu sur les origines de la comptabilité privée au Maroc et se évolutions. Ahmed Abbar, Directeur des Comptes Publics, a développé les apports de la comptabilité, dans ses différentes dimensions, à la gestion financière publique. Christian Guicheteau, Président de l’Association Française de Cautionnement Mutuel (AFCM), a exposé le régime de responsabilité personnelle et pécuniaire des comptables publics en France ainsi que le rôle de l’AFCM dans ce cadre. Abdelkrim Guiri, Directeur de la Recherche, de la Réglementation et de la Coopération Internationale, a évoqué la nécessité de réécrire, en revalorisant sa place, l’histoire de la comptabilité de l’État au Maroc. Carine Riou, Doctorante en droit public à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Chargée de mission à FONDAFIP, a exposé les relations qui unissent la comptabilité budgétaire et la comptabilité générale, leurs différences comme la nécessité de les articuler.

 

 

Compte-rendu rédigé par Carine Riou

Confirmation d'envoi

Madame, Monsieur,
votre message a bien été envoyé.
Nous y donnerons suite dans les plus brefs délais.

×
Contactez Fondafip

Fondafip est à votre écoute.
Utilisez ce formulaire pour toute demande, inscription ou remarque sur le site.

×