FONDAFIP > Actualité des Finances Publiques > 2011 > Janvier 2011

Réflexions autour du financement de la dépendance

Le Président de la République a annoncé la création prochaine d’une cinquième branche de la sécurité sociale, afin de répondre à l’enjeu financier croissant de la prise en charge des personnes dépendantes. A l’heure actuelle, les sommes consacrées représenteraient plus de 20 milliards d’euros, elles s’élèveraient à 30 milliards en 2025, selon le ministre du Budget

 

Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, a procédé, le 4 janvier dernier, à l’installation de quatre groupes de travail chargés de réfléchir à la réforme de la dépendance. Les décisions prises à l’été 2011 devraient ensuite être inscrites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012. Toutefois, l’évolution des dépenses liées au vieillissement « accéléré » de la population constitue un formidable défi et des interrogations demeurent quant à la nature des financements qui seront retenus. L’introduction de ce cinquième risque s’opère en effet dans un contexte de réduction du déficit budgétaire. Ainsi, si des mécanismes de financements publics devraient être étudiés, au travers notamment d’une augmentation de la Contribution sociale généralisée (CSG), le développement du marché de l’assurance-dépendance ainsi que l’appel à contribution des familles via une retenue financière sur les successions, pourraient être envisagés. Le prochain débat public, qui associera tous les acteurs confrontés à la préoccupation montante de la prise en charge de la dépendance, entend répondre à ces questions. Toutefois, au regard de la nature des enjeux et de l’ampleur attendue des débats, ces derniers devraient se poursuivre au-delà des prochaines présidentielles de 2012.

Confirmation d'envoi

Madame, Monsieur,
votre message a bien été envoyé.
Nous y donnerons suite dans les plus brefs délais.

×
Contactez Fondafip

Fondafip est à votre écoute.
Utilisez ce formulaire pour toute demande, inscription ou remarque sur le site.

×