FONDAFIP > Soirées > 2012 - 2013
PhotoPhoto 1Photo 2Photo 3Photo 4

Compte rendu de la conférence-débat sur "La dette publique : Quel périmètre ? Quel contenu ?" du mercredi 28 novembre 2012

Pour accéder au compte rendu de la conférence-débat du mercredi 28 novembre 2012 : 

 

Compte rendu de la conférence-débat
« La dette publique : Quel périmètre ? Quel contenu ? »
  
La conférence-débat était consacrée à l’étude de la notion de dette publique. Le Professeur Michel Bouvier qui présidait la séance a rappelé la nécessité d’interroger les concepts financiers publics, en requérant  tout autant l’assistance de l’économie que celle des différentes branches du droit.
Sébastien Jeannard, Maître de conférences à la Faculté de droit et de sciences sociales de Poitiers, a préalablement évoqué les raisons qui ont conduit FONDAFIP à entreprendre des travaux sur le concept de dette publique en revenant notamment sur l’appréciation historiquement négative dont fait l'objet ce concept. Il a également insisté sur différents exemples contemporains qui renouvellent cette impression.
Christophe Pierucci, Maître de conférences à l’Université Paris 1, a présenté plus spécifiquement les travaux de FONDAFIP sur le sujet tels qu’ils sont formalisés par le rapport de novembre 2012. Il a rappelé la pluralité des définitions qui existent en matière de dette publique ainsi que la relativité du périmètre de celle-ci. Il a enfin évoqué certaines des préconisations contenues dans le rapport de FONDAFIP.
Philippe Auberger, ancien Rapporteur général du budget à l’Assemblée nationale, membre du Conseil général de la Banque de France, après avoir évoqué les travaux parlementaires sur le sujet , a relevé le Pacte budgétaire récemment ratifié ainsi que les modifications introduites par celui-ci dans l’appréciation de la dette publique des États signataires membres de l’Union européenne (notion de déficit structurel, inversion de la majorité qualifiée dans la procédure pour déficit public excessif, etc.)
Sylvain Boyer, Chef économiste adjoint de Natixis, s’est plus particulièrement intéressé à la dette publique allemande et à la pratique variable de la consolidation budgétaire pratiquée par les États ayant une dette publique importante. Il a également commenté l’expérience de l’Allemagne en la matière et notamment les réformes qui y ont été menées dans le domaine des finances publiques.
Gérard Thoris, Professeur à l’Institut d’Études politiques de Paris, s’est interrogé sur la notion de dette publique constitutive de richesse future en termes d’investissements réalisés. Il est également revenu sur l’endettement à court terme justifié par des motifs de régulation économique. Il a enfin souligné  qu'iune bonne gestion financière publique suppose de ne pas considérer uniquement la dette de l’État mais davantage la dette de l’ensemble des agents économiques.
Compte rendu réalisé par F. Bonneville et C. Riou.

Téléchargement(s)

Confirmation d'envoi

Madame, Monsieur,
votre message a bien été envoyé.
Nous y donnerons suite dans les plus brefs délais.

×
Contactez Fondafip

Fondafip est à votre écoute.
Utilisez ce formulaire pour toute demande, inscription ou remarque sur le site.

×