FONDAFIP > Soirées > 2015 - 2016

Compte-rendu, film et photos de la conférence-débat "Finances publiques et lutte contre la pauvreté"

Retrouvez le compte-rendu, le film et les photos de la conférence-débat. 

Téléchargement(s)

Le 06/04/2016

 

Le Professeur Michel Bouvier, Président de FONDAFIP, a remercié les intervenants d’avoir bien voulu accepter de contribuer à la réflexion ainsi que les participants. Il a souligné l’importance de ne pas raisonner uniquement en termes d’équilibre des finances publiques et de s’interroger davantage sur l’utilité des dépenses publiques notamment vis-à-vis de la lutte contre la pauvreté en France et à l’étranger. 

Pierre Concialdi, Chercheur à l'Institut de recherches économiques et sociales, a procédé à un état des lieux de la pauvreté en France. Il a relevé la difficulté d’évaluer la satisfaction d’un besoin en perspective du volume de ressources nécessaires pour le combler. Il a ensuite évoqué les différences de situation appréciées selon divers critères : le sexe, l’âge, la catégorie sociale professionnelle, etc., ainsi que les outils financiers publics qui peuvent être mobilisés en France, en notant plus particulièrement la faible progressivité de notre système fiscal.

Jean-Claude Barbier, Directeur de recherche CNRS émérite (sociologue) à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Membre du Centre d'économie de la Sorbonne, Membre du Conseil national de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE), a présenté l’institution dont il est membre ainsi que le plan pluriannuel contre la pauvreté et l’exclusion sociale défini en 2013. Il a enfin évoqué les liens qui unissent le CNLE et son action avec le semestre européen.

Emmanuel Giannesini, Conseiller maître à la Cour des comptes, Professeur associé à l'Université Paris 13, a présenté les conclusions du travail de la Cour des comptes sur les minima sociaux et signalé le référé du Premier Président au Premier ministre du 26 novembre 2015. Il apparaît que malgré un très haut niveau de dépenses sociales, le système n’est pas particulièrement tourné vers les ménages les plus modestes. Il a exposé les neuf dispositifs de minima sociaux existant en France qui représentent près de 25 milliards d’euros et souligné que des problèmes de soutenabilité budgétaire ainsi que d’équité et d’efficacité se posent désormais.

Nicaise Mede, Professeur à l'Université d'Abomey-Calavi, Directeur du CERAF, est revenu sur la mesure de la pauvreté dans l’Afrique de l’Ouest et sur les indicateurs utilisés, notamment l’indice de développement humain.  La lutte contre la pauvreté passe à la fois par une action sur les dépenses et une action sur les recettes. Vis-à-vis de ces dernières, il a souligné l’importance de l’évasion fiscale.

Chloée Sersiron, Fondatrice du studio d'anticipation Beyond, a présenté les conclusions du mémoire qu’elle a rédigé en 2013 sur l’évaluation des politiques publiques pour les sans domicile fixe durant son Master 2 de finances publiques effectué à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle a relevé la nébuleuse d’actions désordonnées en leur faveur, alors même qu’il serait impératif de disposer d’une vision systémique.

Fernand Manzi, Designer industriel, a présenté son expérience en tant que concepteur d’outils à destination des personnes en situation de précarité en milieu rural. Il est d’abord revenu sur la situation des bénéficiaires des aides qui souffrent plus particulièrement d’un sentiment d’isolement. Destiné à remédier au cloisonnement des différentes actions conduites par divers acteurs sociaux, son projet répond à la nécessité d’optimiser le recoupement de diagnostics et de données au sein des structures sociales d’aide afin d’optimiser l’efficacité de l’aide apportée.

 

 

Compte-rendu rédigé par Carine Riou

Pour accéder au film, cliquez sur le lien suivant :  https://www.youtube.com/watch?v=NPfZgu0cg2E

Confirmation d'envoi

Madame, Monsieur,
votre message a bien été envoyé.
Nous y donnerons suite dans les plus brefs délais.

×
Contactez Fondafip

Fondafip est à votre écoute.
Utilisez ce formulaire pour toute demande, inscription ou remarque sur le site.

×