FONDAFIP > Revue Française de Finances Publiques > La revue
Revue Française des Finances Publiques

La Poste et les Télécommunications :Nouveau régime financier

RFFP n° 35 – 1991

La liste des RFFP

Lien(s) Utile(s)

Editorial


ÉDITORIAL

L'on s'accorde volontiers aujourd'hui pour prôner un effort accru de communication en matière de gestion publique. N'y aurait-il pas lieu à ce propos de méditer dans le domaine des finances publiques sur l'état actuel et le devenir d'une telle préoccupation ?
On peut espérer a priori d'une politique de communication véritable dans ce secteur qu'elle ait pour finalité à terme sinon de supprimer du moins de réduire l'opacité qui entoure par trop encore le maniement des deniers publics. A cet égard l'on ne peut que saluer les efforts renouvelés de certaines grandes institutions pour mieux faire connaître les résultats de leurs travaux (présentation plus attractive des documents, organisation de conférences de presse, résumés des rapports... ), comme par exemple la Cour des comptes dans son récent rapport annuel ou encore par ses journées d'études, autant d'améliorations qui parce qu'elles ont pour but de mieux retenir l'attention du public concerné, participent à notre sens d'une politique générale en vue d'une plus grande transparence des finances publiques.
Si l'on peut supposer que, le temps aidant, une meilleure familiarisation avec ces questions, une sensibilisation accrue, œuvreront à terme pour une curiosité renouvelée en la matière, ne faudrait-il pas s'attacher aussi dans une telle perspective à susciter une attitude qui, sans exclure la technique, viserait à lui restituer tout son sens politique, économique, social. Considérées sous cet angle, les finances publiques deviendraient certainement plus immédiatement attractives et prendraient une dimension que la seule approche technicienne ne permet pas d'atteindre.
Par ailleurs, il convient également de motiver les jeunes chercheurs et c'est précisément à leur intention et en vue d'encourager les étudiants à l'étude des finances publiques que la Revue a pensé souhaitable de leur offrir une chronique annuelle spécifique, dont la première paraîtra dans le prochain numéro. Celle-ci, placée sous la responsabilité de Frank Amata et Valéry Maizières (3e cycle Paris I), sera alimentée par des comptes rendus de travaux universitaires (mémoires, thèses) ainsi que par des interviews, des enquêtes en France et à l'étranger, de courts articles d'actualité, tous réalisés par des étudiants.
Enfin, comme elle le fait régulièrement depuis sa création, la Revue prépare son prochain colloque, qui aura lieu à la mi-janvier 1992 ; celui-ci, en partenariat avec le Crédit local de France, portera sur le thème : " Les finances locales : scénario du futur ".

Michel Bouvier

Confirmation d'envoi

Madame, Monsieur,
votre message a bien été envoyé.
Nous y donnerons suite dans les plus brefs délais.

×
Contactez Fondafip

Fondafip est à votre écoute.
Utilisez ce formulaire pour toute demande, inscription ou remarque sur le site.

×